Les programmes

Le programme français à l’école primaire fonctionne en 3 cycles :

  • Cycle 1 : l’école maternelle – Petite section (PS), Moyenne Section (MS), Grande Section (GS)
  • Cycle 2 : Cours Préparatoire (CP), Cours Elémentaire 1ère année (CE1), Cours Elémentaire 2ème année (CE2)
  • Cycle 3 : Cours Moyen 1ère année (CM1), Cours Moyen 2ème année (CM2), 6ème

Programmes pour les classes de maternelle – Cycle 1

Dans le programme français, le cycle 1 s’organise autour de 5 domaines d’apprentissage:

  • Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions
  • Agir, s’exprimer, comprendre à travers l’activité physique
  • Agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques
  • Construire les premiers outils pour structurer sa pensée
  • Explorer le monde

Dès ses plus jeunes années, l’enfant construit son identité. Son développement durant cette période-clé est déterminant, les bases de son apprentissage et de son comportement sont posées pour le restant de sa vie. L’EFI considère donc important d’inscrire son travail auprès des enfants en partenariat et dans la complémentarité de leurs familles. Dans notre école, l’accent est mis sur le développement global du jeune enfant. Ce processus fait appel à plusieurs dimensions : neurologique, psychomotrice, socio-affective, cognitive et langagière. Pour assurer son bien-être et soutenir le développement de son plein potentiel, nous privilégions un environnement stimulant et varié dans lequel l’enfant peut mettre en oeuvre toutes les facettes de son développement, via l’interaction et la participation à des activités destinées à éveiller tous ses sens.

L’EFI favorisera ainsi ses apprentissages intellectuels, ses aptitudes artistiques, sa sensibilité relationnelle et sa richesse émotionnelle. L’enfant possède une curiosité naturelle que l’école doit entretenir et nourrir. C’est pourquoi nous estimons qu’il est important de stimuler et renforcer l’envie de progresser de l’enfant de manière ludique, le jeu et l’exploration étant les véhicules naturels de l’apprentissage pendant la petite enfance. Il est aussi nécessaire d’engager l’élève pour lui faire prendre goût à la vie en collectivité, laquelle implique l’introduction de nouvelles règles de socialisation (s’aider les uns les autres, attendre son tour, etc.). L’école préscolaire marque souvent pour l’enfant la transition vers une communauté autre que la famille. Le jeune enfant, en classe préscolaire, va apprendre à structurer son environnement, ce qui l’aidera à structurer sa pensée. À cet âge, il tend à être éparpillé, à enchaîner les activités, qu’il démarre  mais qu’il termine rarement. Structurer l’environnement du jeune enfant l’aide aussi à conquérir son autonomie. Pas à pas, l’EFI lui offre les moyens d’avoir confiance en lui, d’apprendre en groupe, d’acquérir des compétences et, tout simplement, lui apprend à aimer l’école.

Le programme pédagogique de l’EFI est un enseignement bilingue en français et en anglais, c’est-à-dire qu’il s’agit d’un seul et même programme, respectant les objectifs fixés par l’Education nationale Française. Il sera néanmoins enrichi de certaines spécificités du système anglophone, liées notamment à l’enseignement de la maîtrise de la langue et à la culture anglophone. Auprès de leurs deux enseignants, les élèves pourront découvrir deux univers linguistiques et culturels différents. La transmission à l’élève de la notion de plaisir dans l’apprentissage et le respect du rythme de son développement individuel, en offrant à chacun l’accompagnement nécessaire, sont des principes au coeur de notre philosophie. Si l’enfant évolue dans un environnement harmonieux propice à son développement et à son épanouissement, ce sont alors les bases nécessaires à sa réussite éducative et scolaire qu’il construit. Jeux, expérimentations, observations, activités autonomes individuelles ou collectives sont autant d’exercices qui façonnent les savoirs et savoir-faire des élèves. Au final, l’EFI aspire à leur donner une palette d’outils leur permettant de se réaliser sur le plan personnel et, plus tard, sur le plan professionnel.

Programmes pour les classes du Cours Élémentaire – Cycle 2

Le cycle 2 est celui des apprentissages fondamentaux.

Les enseignements sont :

  • Le français,
  • L’anglais,
  • Les mathématiques,
  • Une 3ème langue (à l’EFI il s’agit au choix du khmer ou du mandarin) pour les enfants qui ont acquis le français et l’anglais,
  • Les enseignements artistiques,
  • L’éducation physique et sportive,
  • L’enseignement moral et civique,
  • Questionner le monde.

Apprendre à l’école, c’est interroger le monde. C’est aussi acquérir des langages spécifiques : la langue française et la langue anglaise, les langages mathématiques, scientifiques et informatiques, et les langages des arts et du corps.

La maîtrise des langages, et notamment de la langue française, est centrale.

L’acquisition des savoirs fondamentaux (lire, écrire, compter, respecter autrui) est la priorité. L’enseignement doit être particulièrement structuré et explicite. Il s’agit de donner du sens aux apprentissages, mais aussi de les envisager dans leur progressivité.

La classe s’organise donc autour de reprises constantes des connaissances en cours d’acquisition et d’une différenciation des apprentissages. Il s’agit de prendre en compte les besoins éducatifs particuliers de certains élèves qui nécessitent des aménagements pédagogiques appropriés.

On construit en même temps du sens et de l’autonomie. On articule le concret et l’abstrait par l’observation, l’action, la manipulation, l’expérimentation. L’élève est encouragé à comprendre ce qu’il sait et sait faire ainsi qu’à utiliser sa réflexion lors des temps d’apprentissage. Il apprend à réaliser les activités scolaires fondamentales qu’il retrouvera tout au cours de la scolarité. Il apprend à justifier de façon rationnelle.

Programmes pour le cycle de consolidation – Cycle 3

Le Cycle 3 est le cycle de consolidation des apprentissages.

Les enseignements sont :

  • Le français
  • L’anglais
  • Une 3ème langue (à l’EFI il s’agit au choix du khmer ou du mandarin) pour les enfants qui ont acquis le français et l’anglais,
  • Les arts plastiques,
  • L’éducation musicale,
  • L’histoire des arts,
  • L’éducation physique et sportive,
  • L’enseignement moral et civique,
  • L’histoire et la géographie,
  • Les sciences et technologies,
  • Les mathématiques.

Le cycle 3 relie les deux dernières années de l’école primaire et la première année du collège, dans un souci renforcé de continuité pédagogique et de cohérence des apprentissages au service de l’acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

Ce cycle a une double responsabilité : d’une part, consolider l’acquisition des savoirs fondamentaux (lire, écrire, compter, respecter autrui) qui ont été engagés au cycle 2 et qui conditionnent les apprentissages ultérieurs ; et d’autre part, permettre une meilleure transition entre l’école primaire et le collège en assurant une continuité et une progressivité entre les trois années du cycle. Le programme fixe les attendus de fin de cycle et précise les compétences et connaissances travaillées. L’enseignement doit être structuré, progressif et explicite, différencié afin de favoriser la réussite des élèves.

La classe de 6e occupe une place particulière dans le cycle : elle permet aux élèves de s’adapter au rythme, à l’organisation pédagogique et au cadre de vie du collège tout en se situant dans la continuité des apprentissages engagés au CM1 et au CM2. Ce programme de cycle 3 permet ainsi une entrée progressive et naturelle dans les savoirs constitués des disciplines, mais aussi dans leurs langages, leurs démarches et leurs méthodes spécifiques.

De manière plus générale au cycle 3, les élèves accèdent à une réflexion plus abstraite qui favorise le raisonnement et sa mise en œuvre dans des tâches plus complexes. Ils sont incités à agir de manière responsable et à coopérer à travers la réalisation de projets, à créer et à produire un nombre significatif d’écrits, à mener à bien des réalisations de tous ordres. L’éducation aux médias et à l’information mise en place depuis le cycle 2 permet de familiariser les élèves avec une démarche de questionnement dans les différents champs du savoir. Ils sont conduits à développer le sens de l’observation, la curiosité, l’esprit critique et, de manière plus générale, l’autonomie de la pensée.

Programmes pour le collège et le lycée

L’EFI grandit chaque année avec ses élèves en ouvrant un nouveau niveau. Pour l’année scolaire 2019-20, nos élèves les plus grands sont en classe de 6ème. Une classe de collège de 5ème sera donc ouverte à la rentrée d’août 2020 et nos premiers bacheliers seront diplomés en 2026.

Le projet pédagogique de l’EFI restera bien sur inchangé à l’ouverture du collège l’an prochain : nos élèves continueront à suivre les progressions du programme pédagogique du ministère de l’Education Nationale français afin de se préparer au baccalauréat, dans un environnement bilingue français-anglais.

Cependant, à partir du lycée, nous souhaitons aussi préparer nos élèves au Bac International en anglais (IBDP – International Baccalaureate Diploma Programme) afin qu’ils aient l’option de choisir, à partir de la classe de 1ère le baccalauréat français et/ou le baccalauréat international.